b. Rôle des supercalculateurs

 

Les ordinateurs ont une importance cruciale dans la prévision : pour recueillir toutes les informations concernant le temps, ainsi que pour toutes les communiquer autour du monde. La puissance des calculs des ordinateurs permet d'effectuer plusieurs milliards d'opérations par seconde (4 000 milliards pour le Centre Européen de prévisions météorologiques en Grande-Bretagne) : on les appelle les supercalculateurs. Ils sont très puissants et opèrent grâce aux technologies les plus performantes disponibles. Aussi, ils sont requis pour réaliser des calculs complexes avec des quantités considérables de données, impossibles à traiter avec des ordinateurs classiques. Ils sont aussi d'une grande aide pour les prévisionnistes, en raison de leur aptitude à préparer des images simples à partir de résultats. C'est pourquoi, désormais il est plus facile de lire une carte météorologique, qui a été rapidement et facilement préparée par les ordinateurs. De même, par exemple en présence de tempêtes dangereuses, les prévisionnistes n'ont pas le temps de diffuser les alertes. Ce sont les ordinateurs qui assurent maintenant le travail consistant à composer et à diffuser les avertissements relatifs à une situation d'urgence. Les modèles prévoient donc l'état futur de l'atmosphère. C'est en renouvelant ces prévisions à très court terme en un nombre de fois suffisant, que l'on peut atteindre l'échéance désirée.

Ci-dessus, le supercalculateur Fujitsu capable de traiter 300 milliards d'opérations à la seconde. Il permet ainsi de réduire de 72 h eures à 3 minutes le temps de calcul de la prévision de quatre jours. Avant l'arrivée de NEC SX8R, cinq fois plus puissant, en 2007, il était l'un des plus puissants supercalculateurs de France. 
Ainsi, grâce à ses qualités optimales de puissance informatique et de capacité de mémoire, Météo-France peut améliorer la qualité de ses prévisions. Celui-ci a aussi permis à la chaîne météo internationale de se doter d'un nouveau modèle de prévision : Arôme, ainsi que de mener de nouvelles rechercher sur le changement climatique.
Les prévisions météorologiques sont donc dépendantes de l'évolution de la puissance des calculs des supercalculateurs, puissance qui augmente régulièrement.






 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site